Aélis, tome 1 : Le sacrifice

Aélis, tome 1 : Le sacrifice
– F.V Syam

374786415

Le Géhan est un royaume où la magie est interdite. Traqués, les magiciens représentent des offrandes de choix pour les sacrifices perpétrés au nom de la déesse Ezrola. Cyrus est un guerrier, fervent serviteur d’Ezrola promis à un grand avenir, qui se voit confier la mission de conduire Aélis, une magicienne, à l’autel sacrificiel.

Alors que tout les oppose, leurs chemins se rencontrent et se trouvent étonnamment liés. Entre croyances et élans du cœur, le bourreau et la victime se livrent à un étrange ballet. Mais à danser trop près des flammes, ils courent le risque de se brûler les ailes.

« L’amener à Gillameth au plus vite, tel était mon devoir de bourreau. Je décidai de le remplir. […] Ignorant qu’elle se prénommait Aélis et que la mener à la mort changerait ma vie, bouleverserait mes croyances et transformerait mon âme. Pourtant, si tout était à refaire, je donnerais n’importe quoi pour être à nouveau son bourreau. »

Éditions : Boz’Dodor
Nombre de pages : 276
Prix : 20 Euros broché, 4.73 Euros en e-book
Genre : Fantasy
Auteure : F.V Syam
Illustration : Sélényx
Ma note : 18 / 20

Mon avis :

Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Boz’Dodor pour l’envoi de ce roman (format numérique) et pour leur gentillesse.

Commençons par le début : la couverture! Je me suis sentie obligée de nommer la personne qui a fait ce travail fabuleux. Je suis vraiment fan, c’est sublime!
Ensuite, quelques précisions : ce roman avait déjà été publié par Flora Greys, l’auteure a changé de pseudonyme. C’est pour cela que, peut-être, certains d’entre vous ont déjà entendus parler de ce roman. Les éditions Boz’Dodor ont reprit le flambeau et publieront le tome 2 en 2016 😀

Nous voilà projeté dans un monde nouveau où règne la magie. Un monde où les habitants de Mortelune sont persécutés par des fanatiques religieux.
C’est ainsi qu’Aélis, une jeune magicienne est capturée par Cyrus. Celui-ci va l’emmener à Tespior pour qu’elle sois sacrifié en l’honneur d’une déesse : Ezrola.
Le voyage est long, très long. Plusieurs semaines seront nécessaire pour atteindre Tespior. Pendant ce temps, Aélis reste forte. Elle ne supliera jamais son bourreau, ne pleurera pas devant lui. Elle reste froide, digne.
J’étais vraiment en admiration devant la force de cette jeune femme.

Cyrus est froid, glaciale même. Il est très mystérieux, ce qui le rend fascinant. J’ai tout de suite été attirée par lui. Il n’a qu’une vingtaine d’année et pourtant il est dur, indifférent au sort des innocents qu’il conduit vers la mort.

A chaque début de chapitre nous avons un petit passage du carnet de Cyrus, c’est un peu comme son journal intime si vous voulez. Et c’est une excellente idée de l’auteure puisque nous assistons à ses doutes les plus secrets, ses pensées qu’il aurait voulu nous cacher. Nous apprenons à connaitre ce personnage si froid, incapable de ressentir quoi que ce soit. Et nous commençons à l’aimer, inévitablement.

Nous arrivons à Tespior et là, que va-t-il se passer ? Aélis est destinée à mourir sur l’autel d’une déesse qu’elle ne reconnais pas, un culte qui lui est inconnu.
Si vous souhaitez le savoir, il faudra ouvrir ce livre!

Des évènements bouleversants, de l’action, des combats, des revirements de situations et des frissons. Voila ce qui vous attend.
Honnêtement, au début je ne pensais pas que j’allais autant aimer cette lecture, mais au fil des pages, j’ai commencer à vraiment aimer l’univers, par ailleurs très bien travaillé. Je me suis prise d’affection pour Aélis et pour Cyrus.
Il y a un évènement qui m’a vraiment rendue très triste, vous comprendrez immédiatement de quoi je parle en lisant ce roman.

Mais ce roman n’est pas parfait, il y a quelques longueurs dans la première partie (mais ce n’est vraiment pas énorme) et le livre est trop court aha. La fin me laisse frustrée, je veux la suite!

En bref : si vous aimez le fantastique / fantasy, les cartes (oui il y a une jolie carte au début 😉 ), la magie, les combats, l’action, et les mondes totalement nouveau : foncez!
On termine notre lecture sur plusieurs révélations que je n’avais vraiment pas vu venir! Bravo à l’auteure!

Je vous ai donné mon avis en toute honnêteté. Et vraiment je vous invite à aller sur le site des éditions Boz’Dodor parce qu’ils font un travail formidable.

Publicités

5 réflexions sur “Aélis, tome 1 : Le sacrifice

  1. songeslivresques dit :

    Je suis en train de le lire ^^ par contre c’est à Gillameth qu’elle doit être conduite ^^’ et non à Tespior qui est leur point de départ si je ne me trompe pas 🙂 en tout cas ta chronique donne envie de poursuivre ma lecture !

    J'aime

      • songeslivresques dit :

        Il y en a un à Tespior c’est là où se trouve le maître qui a accueilli Cyrus pendant son enfance et la forêt des maudits se trouve aux alentours de Tespior, mais c’est à Gillemeth (sais plus comment ça s’écrit) qu’ils doivent se rendre pour le sacrifice ^^

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s