Les papillons rêvent-ils d’éternité ? – Sandra Labastie

Les papillons rêvent-ils d’éternité ?
– Sandra Labastie

couv68583364« Cette journée du 1er janvier, la première de la dernière année du monde, il s’est passé quelque chose de spécial entre nous, les élus. C’était comme au printemps, quand on devient joyeux sans comprendre pourquoi. C’est la dernière année de souffrance, a dit papa. Bientôt on sera libérés. » Les quatre saisons d’une année, censée être la dernière de l’humanité, défilent à travers le regard d’une fille de 13 ans. Malgré une vie quotidienne régentée par la Bible (entre études de textes, séances de recueillement au temple et prêches dans les rues), l’adolescente, sujette aux railleries du « monde extérieur » autant qu’aux affres de la puberté, va peu à peu se questionner sur sa condition, grâce à l’entrée dans son foyer d’un dictionnaire auquel elle ne cessera plus de se référer secrètement. Le roman ausculte les joies étranges de ceux qui s’estiment élus de Dieu contre le monde entier, à la frontière très fragile où la croyance jouxte la folie. Au fil de cette apocalypse manquée, le roman contemple, avec la justesse et la simplicité de la voix d’une adolescente, la condition humaine dans ses craintes et ses obsessions mais aussi dans son incroyable capacité d’imagination pour survivre à une vie sans espérance.

Éditions : Michel Lafon
Auteur : Sandra Labastie
Parution : 2014
Pages : 172
Prix : 14.95 €
Genre :  roman Contemporain
Ma note : 17 / 20

Mon avis :

En ouvrant ce petit roman, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Le titre est très beau et poétique mais ne nous met pas vraiment sur la voie.

Il s’agit en fait du récit de la vie d’une jeune fille de 13 ans. Elle et ses parents sont religieux (Chrétien), un peu trop en fait.
Nous comprenons vite que Dieu et la Diable ont une place importante dans leurs vies. Ce n’est pas un thème facile que l’auteure a choisi d’aborder dans ce livre, c‘est d’ailleurs la première fois que je lis un roman de ce type.
Mais j’ai adorée!

L’intrigue :

Il n’y en a pas vraiment, mais le livre étant court, cela ne se remarque pas vraiment. En fait c’est comme si nous étions dans la tête de cette jeune fille de 13 ans. Tout le récit est construit ainsi et nous percevons son monde de son point de vue.
Ils attendent la fin du monde, et selon eux, seuls les élus survivront et tous les « incroyants » seront tués.

Les personnages :

Je me suis beaucoup attachée à la narratrice qui est vraiment adorable, naïve et pleine de bonnes intentions.
Les personnages secondaires sont bien travaillés, notamment ses parents. Ceux-ci sont très gentils avec elle, mais parlent énormément de cette fin du monde.

L’écriture :

Belle, agréable, immature puisque la narratrice a 13 ans mais cela renforce vraiment le récit. Ce petit roman peut très bien se lire en une seule journée.

La fin était … je ne m’attendait pas à ce qui s’est passé entre la narratrice et un des membres de leur congrégation.
Belle chute. Ce roman nous met une petite claque et nous rappel que dans la vie, tout est question d’équilibre!
Je respecte toutes les religions, mais il ne faut pas tomber dans l’extrême. C’est pareil pour beaucoup de choses (la nourriture, les achats etc).

En bref, un roman touchant, des personnages attachants et un sujet délicat bien aborder, en douceur. Bravo à l’auteure!

Publicités

2 réflexions sur “Les papillons rêvent-ils d’éternité ? – Sandra Labastie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s