Elia, la passeuse d’âmes – Marie Vareille

Elia, la passeuse d’âmes
– Marie Vareille

couv1323987.

.

Éditions : Pocket Jeunesse
Auteur : Marie Vareille
Parution : 4 mai 2016
Pages : 313
Prix : 16.90 €
Genre : Fantasy
Ma note : 18 / 20

.

.

.

.

Résumé :

“Les prophéties ne s’accomplissent que si quelqu’un a suffisamment de courage pour les réaliser”
Elia vit dans une dictature divisée en deux catégories : l’élite, les Kornésiens, et la classe exploitée, réduite en esclavage : les Nosoba. Elia est une Kornésienne. À quinze ans à peine, elle exerce en tant que passeuse d’âmes à l’hôpital de la capitale du pays : elle euthanasie tous ceux qui seraient considérés comme inutiles ou dangereux pour la communauté. Un jour, un jeune Nosoba, de la caste des intouchables parvient à la convaincre de l’aider à s’échapper, alors même qu’elle avait ordre de l’exécuter. Accusée de trahison, Elia s’enfuit…

Mon avis :

Tout d’abord je remercie le site Lecteur.com pour l’envoi de ce roman et pour leur confiance.

Nous voilà embarqués dans une dystopie absolument bien travaillée! Elia vit dans un monde où l’individualisme est banni, tout doit être fait pour le bien de la communauté. Une communauté divisée en 3 castes : Les kornésiens qui sont les plus hauts placés, les Askaris qui s’occupent du commerce et enfin les Nosobas qui sont relégués à un rôle d’esclave, considérés comme des sous-hommes.

Elia est une jeune fille de 16 ans, elle ne pose pas de questions et se contente d’obéir aux ordres. Elle vit dans un confort appréciable puisqu’elle est Kornésienne. Elle est une passeuse d’âmes, censé ne ressentir aucune émotion, son rôle est d’euthanasier les êtres devenus inutiles à la communauté (les personnes âgées, malades ou souhaitant mourir, délinquants…). Le problème, c’est qu’elle ressent des émotions, chose anormale. Autre différence: sa couleur de cheveux, la pauvre doit en permanence se couvrir la tête et ne pas laisser dépasser une seule mèche!
Tout bascule quand elle est chargé de mettre fin à la vie d’un jeune Nosoba. Roué de coup, ce dernier est d’abord inconscient. Il fini par se réveiller et supplie Elia de lui laisser la vie sauve. Sans trop savoir pourquoi, elle accepte.

Cet acte de trahison ne passe pas inaperçue et Elia est contrainte de fuir si elle ne veut pas finir exécuté. Elle abandonne tout ce qu’elle connait, sa famille, sa vie pour atterrir dans les mines du nord, le lieu le plus pauvre de son monde. Elle va devoir se faire passer pour une Nosoba et travailler, gagner à peine de quoi survivre.
Pour des raisons évidentes j’ai passer sous silence plusieurs aspects de ce roman.

Ce roman est formidable, cette dystopie nous rappelle notre société actuelle : il y a des gens privilégiés, d’autres qui sont pauvres, exploités, maltraités et qui vivent dans des conditions épouvantables.

Cependant, Marie Vareille nous envoi un message de tolérance et d’amitié. C’est dans la plus grande des pauvreté qu’Elia va trouver la plus grande des richesse : l’amitié.
Elle rencontre Tim et Solstan, deux garçons adorables qui vont avoir un grand rôle dans ce livre.

Ce premier tome est extrêmement prometteur, l’univers proposé par l’auteur est riche et bien exploité. Aucune longueur dans le récit, beaucoup d’action et de moments forts. Entre les chapitres sont intercalé des extraits d’ouvrages qui ont façonné cette nouvelle société, nous apprenons alors quelques informations très utiles et souvent choquante d’ailleurs.
L’auteure a su ménager le suspense tout en ne laissant aucun temps-mort!

 

En bref, Marie Vareille nous offre le début d’une saga très prometteuse, une dystopie à découvrir absolument et qui saura séduire un large publique. Les personnages sont attachants, Elia est une héroïne en constante évolution et cela nous donne envie de connaitre la suite!
J’ai hâte de lire le second tome, de savoir ce qu’il advient des différents personnages. Merci beaucoup à Marie pour ce beau moment de lecture!

Cliquez sur l’image pour acheter Elia, la passeuse d’âmes sur Amazon 🙂

elia

 

Publicités

4 réflexions sur “Elia, la passeuse d’âmes – Marie Vareille

  1. Laurapassage dit :

    Un livre qui me fait très envie de part son histoire et aussi par cette auteure que j’ai envie de découvrir depuis un moment et ce nouveau genre pour elle accentue cette envie. Et j’avoue que ta chronique très positive ne fait que me confirmer dans mon choix de le lire au plus vite !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s