Marathon man – William Goldman

Marathon man
– William Goldman

mm

Résumé :

À New York, un accident de voiture tue le frère du Dr Szell, un criminel nazi sur la piste d’un trésor de guerre. Cet accident va bouleverser le quotidien d’un étudiant en histoire, Thomas Levy, dit Babe. Sans qu’il comprenne pourquoi, il est devenu une cible à abattre. Il n’a plus qu’une chose à faire : courir, pour sauver sa peau.

Le roman qui a inspiré le film culte avec Dustin Hoffman et Laurence Olivier

 

Mon avis

Je suis très mitigée à propos de ce livre. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en entamant ma lecture, mais je pensais que le récit serait addictif.

J’ai eu un peu de difficulté avec le début de l’intrigue, je ne comprenais pas vraiment où l’auteur allait m’emmener, quel était le rapport entre les chapitres. Je ne m’attachais pas aux personnages et l’intrigue était très lente à se développer. Bref, je sentais la catastrophe arrivée.

Evidemment tout finit par se recouper d’une façon ou d’une autre et là j’ai commencé à apprécier ma lecture. Bien que pour ma part, je n’ai pas trouvé les personnages attachants. L’auteur a construit une intrigue complexe, qui met du temps à devenir vraiment intéressante à lire mais qui au final et avec du recul est très bien construite.

J’ai particulièrement aimé le fait que le « méchant » soit un criminel nazi, connu pour ses horribles expériences dans les camps de concentration (l’auteur vous explique tout cela dans le roman…). Ici on a vraiment un vrai méchant qu’on peut détester à souhait!

Certains passages du livre sont extrêmement difficiles à lire (pas en terme de complexité mais vous comprendrez en découvrant ces passages lors d’une possible lecture). J’ai été très surprise de me sentir très mal à l’aise, j’avais vraiment du mal avec les scènes de tortures. Parce que oui, il y a quelques scènes de tortures (âmes sensibles s’abstenir).

J’avais beaucoup de mal avec le personnage principal (Thomas) mais par contre j’ai vraiment commencé à l’apprécié à la fin du roman!

En bref

Une lecture nuancée avec un début compliquée et une fin que j’ai beaucoup aimé! Je regarderai sans doute l’adaptation cinématographique prochainement.
Je ne suis pas prête d’oublier le terrible Dr Szell, un personnage cruel qui s’inspire d’un personnage bien réel et c’est là le plus horrible.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s