Le cri – Nicolas Beuglet

Le cri
– Nicolas Beuglet

le cri

Résumé :

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre…
Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?
Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.
Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…
Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !

Mon avis

Ce livre est un coup de coeur ♥ ! Et je vais tenter de vous dire pourquoi…

Tout d’abord, j’avais envie de le lire depuis sa sortie chez les éditions XO, c’est la côté hôpital psychiatrique qui m’attirai. J’ai découvert que l’intrigue allait vraiment beaucoup plus loin que cela.

Un meurtre étrange au sein de l’établissement psychiatrique Gaustad en Norvège. Sarah est l’enquêtrice en charge de l’affaire. En plus de son enquête, elle doit gérer une vie privée qui part en vrille. L’enquête va se révéler haute en surprise et très mouvementé, Sarah va risquer sa vie à de nombreuses reprise pour comprendre ce qui se cacher derrière la mort du patient.

Tout va assez vite, sans que l’on ne soit perdu, le récit est très riche en action mais l’auteur a réussi à adopter un très bon rythme permettant de développer ses personnages principaux, nous laissant nous attacher à eux. J’ai beaucoup aimé le personnage de Sarah ainsi que celui de Christopher qui est un journaliste français. Des révélations arrivent assez tôt mais l’auteur a su les doser pour ne pas trop nous en dire trop vite et laisser une grande part de suspens jusque dans les dernières pages.

J’ai tellement aimé ce livre, tout ce qui s’y passe, les personnages, les secrets qui nous sont révélés petit à petit. Une intrigue brillante, je me demande encore comment Nicolas Beuglet a pu construire un récit d’une telle qualité! A noter qu’il s’appuie en partie sur des faits réels, j’ai appris des choses que je ne soupçonnai pas (coucou monsieur Jung, comprendront ceux qui ont lu le livre).

Bref, lisez ce roman, il vaut tellement le coup! Une telle intrigue c’est rare!

En bref

Un gros coup de cœur, je suis ravie de l’avoir lu, il est parfait!

coup-de-coeur

8 réflexions sur “Le cri – Nicolas Beuglet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s