L’épouvantail – Michael Connelly

L’épouvantail
– Michael Connelly

37010151_10216599664453037_2474613744815046656_n

 

 

Éditions : Points
Auteur : Michael Connelly
Parution : 2016
Pages : 520
Prix : 8.30 €
Genre : Policier
Ma note : 17 / 20

 

 

Résumé :

Viré du L.A. Times, le journaliste Jack McEvoy hésite entre le dégoût et la rage. Mais c’est la fierté qui finalement l’emporte : dans les quinze jours qu’il lui reste, il compte mener une enquête qui lui vaudra ? excusez du peu – le prix Pulitzer. Et les pontes de la direction n’auront plus que leurs yeux pour pleurer.

Son temps est compté, et a priori l’histoire d’Alonzo Winslow, un dealer meurtrier de 16 ans, n’a rien de prometteur : le gamin a avoué. Mais dans des conditions pour le moins douteuses…

Embarqué dans une aventure qui le dépasse, convaincu que la police a triché, Jack lance un S.O.S. à Rachel Walling, l’agent du FBI qu’il aime depuis toujours. Sans se douter que dans le même mouvement, il enclenche le piège machiavélique tendu par un tueur d’une intelligence et d’une cruauté ahurissantes.

Mon avis

Quel plaisir que de retrouver la plume de Michael Connelly! Dans « L’épouvantail » nous retrouvons Jack McEvoy, le personnage principal du roman « Le poète ». Ces deux livres peuvent sans problème se lire séparément, mais je vous conseil vraiment de lire Le poète qui est un chef d’oeuvre!

Donc, Jack McEvoy est journaliste au L.A Times, mais il se fait virer, il a deux semaines pour former sa remplaçante et partir. Mais il ne compte pas s’en aller comme cela. Il veut écrire un dernier article et il compte bien décrocher le prestigieux prix Pulitzer! Son article va tourner autour d’un meurtre. En effet, une jeune femme a été retrouvé dans le coffre de sa voiture et tout laisse à penser que le meurtrier est un jeune homme de 16 ans. McEvoy veut démontrer l’innocence du garçon. Le voila embarqué dans une enquête pour le moins mouvementé!

Dans ce roman, on sait qui est le meurtrier, mais il est très intéressant de voir comment McEvoy va avancer dans son enquête! La plume de l’auteur est vraiment excellente, le récit est très bien maîtrisé. J’ai été surprise par le beau travail de recherche effectué par l’auteur pour construire son intrigue.

Le dénouement est assez explosif et certains éléments sont inattendu. Connelly sait parfaitement comment nous tenir en haleine jusqu’à la dernière page.

En bref

La réputation de Connelly n’est plus à faire, il maîtrise à la perfection son art : écrire des romans policier. J’ai beaucoup aimé retrouver Jack McEvoy, un personnage que j’avais beaucoup aimé dans « Le poète ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s