Mortelle Tentation – Christophe Ferré

Mortelle Tentation
– Christophe Ferré

couv27664216

Éditions : Archipel
Auteur : Christophe Ferré
Parution : 2019
Pages : 377
Prix : 22€
Genre : Thriller
Ma note : 04 / 20

Résumé :

Quand l’homme que vous aimez est accusé du pire, la confiance et la passion vacillent… Connaît-on vraiment la personne qui partage notre vie ? Dans un coin sauvage des Pyrénées, le cadavre d’une jeune femme est retrouvé entièrement nu. Peter, le mari d’Alexia, randonne en solitaire à cet endroit mais il est injoignable depuis le jour du meurtre. D’abord inquiète qu’il ait croisé la route de l’assassin, Alexia découvre avec effroi qu’il connaissait la victime. Et s’il était en réalité le meurtrier ? Déchirée entre l’amour et le doute, Alexia doit faire éclater la vérité.

Je tiens à remercier les éditions l’Archipel pour l’envoi de ce roman 

Je vais être directe : je n’ai pas aimé ce livre. Et oui, ça arrive. Et je précise que mon avis reste entièrement subjectif et qu’il n’engage que moi, je ne remet absolument pas en cause le talent de l’auteur.

Le prologue est intéressant et je pensais sincèrement que j’allais aimer cette lecture, mais non…

Bon alors, de quoi parle ce roman ? On est avec Alexia, avocate, maman et femme comblée, elle file le parfait amour depuis 22 ans avec son mari, un ancien rugbyman de renommé international. Peter, son mari, part faire une longue randonnée dans les Pyrénées. Jusque là tout vas bien, mais un beau jour elle apprend qu’une jeune femme a été retrouvé morte et totalement nue dans les Pyrénées. Depuis, plus aucune nouvelle de son mari. On va commencer avec un truc qui m’a profondément agacé : pourquoi l’auteur insiste-t-il sur le fait que la victime est épilée ???? En quoi est-ce pertinent ?

Passons, on avance dans le récit, Alexia panique, elle imagine plusieurs scénario, Peter ne donne toujours aucune nouvelles. Au final plusieurs semaines passent et cette chère Alexia qui est avocate ne signal même pas la disparition plus qu’inquiétante de son époux.

Ce que je reproche le plus à ce roman c’est le manque cruel de réalisme. On ne comprend pas les réactions des personnages qui sont totalement incohérentes. Les dialogues ne sont pas du tout naturels, l’écriture est souvent lourde. Il y a énormément de répétitions, en particulier des expressions. Sauf qu’elles sont répétés par différents personnages, ce qui donne un goût d’incrédibilité. La jeune fille assassinée est simplement nommée par « poupée russe », la police qui veut interroger Peter demande à sa femme que son mari « se constitue prisonnier ». Ce n’est pas crédible. D’ailleurs, tout le long du roman les agissements et paroles tenues par la police sont complètement irréalistes.

Les personnages sont franchement imbuvables. Alexia est insupportable et ne cesse de rappeler qu’elle est avocate sauf qu’elle ne réfléchie et n’agit pas du tout en tant que telle. Peter est un personnage malsain. Il m’a mise très mal à l’aise et j’ai été dégoûtée par une scène en particulier. Dans cette scène Peter veut faire l’amour à sa femme qui elle ne veut pas, refuse, il n’écoute pas, elle finit par céder pour avoir la paix (notons qu’elle a préalablement tenté de lui faire avaler des somnifères pour échapper à ce rapport). C’est purement et simplement un viol. Mais on nous fait passer ça comme quelque chose de banal. NON NON ET NON.

Pendant presque tout le récit, le suspens repose sur la possible culpabilité de Peter. Et pendant tout ce temps sa femme va changer d’avis comme une véritable girouette. Sur une page elle le pense coupable et dit que c’est un horrible monstre pervers etc, la page d’après elle le pense innocent et c’est le meilleur mari du monde. Une fois je veux bien, deux fois aussi. Parce que nous sommes perdus nous aussi. Mais au bout d’un moment c’est trop et ça devient lourd et agaçant… Mais s’il y a bien un truc positif c’est que jusqu’au dénouement on reste dans cette incertitude à propos de Peter, même si j’avais deviné ce qu’il en était assez rapidement.

Je suis tout de même aller au bout du récit, tout est assez prévisible mais j’ai aimé toute l’action déployée dans le final. Je peux tout de même vous dire que les chapitres très courts permettent d’avancer très rapidement et c’est agréable.

en bref

Vous l’aurez compris, c’était une lecture très laborieuse pour moi et cela me peine d’avoir un avis aussi négatif. Je reste convaincue que ce roman peut plaire, mais ça n’a pas marché avec moi.

2 réflexions sur “Mortelle Tentation – Christophe Ferré

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s