Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux – Martha Hall Kelly

Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux
– Martha Hall Kelly

couv14385676

Éditions : Pocket
Auteur : Martha Hall Kelly
Parution : 2019
Pages : 660
Prix : 8.95 €
Genre : Drame / Historique
Ma note : 19 / 20

Résumé :

À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c’est tout son quotidien qui va être bouleversé. De l’autre côté de l’océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, laisse de côté son enfance pour travailler dans la résistance
et faire passer des messages. Mais la moindre erreur peut être fatale. Pour l’ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre d’enfin montrer toutes
ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes…
La vie de ses trois femmes va se retrouver liée à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l’Allemagne à la
Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l’Histoire n’oublie jamais les atrocités commises.

avis2

Il est difficile d’écrire une chronique sur un tel roman. Par où commencer ? J’ai adorée. Nous suivons 3 femmes :
– Caroline : une américaine qui travail bénévolement pour aider les orphelins en France. On sent tout de suite toute la générosité de cette femme incroyable et douce.
– Kasia : une jeune fille polonaise qui entre dans la résistance.
– Herta, médecin allemande

3 femmes aux destins tragiques. On démarre le roman doucement, calmement. Puis les choses s’accélèrent et on descend aux enfers. Hitler envahit la Pologne, Kasia est rapidement arrêtée avec sa sœur et sa mère, elles vont se retrouver à Ravensbrück. On va suivre leur quotidien dans ce camps horrible, les mauvais traitements, la faim, la saleté, les poux, les maladies, le travail acharné, le désespoir, la rage de vivre.

Herta est médecin, au début du roman j’ai eu de la compassion pour elle, mais petit à petit elle devient un monstre. Herta part travailler en tant que médecin à Ravensbrück. Si au début elle s’offusque de ce qu’il s’y passe, elle va rapidement s’adapter.

Caroline quant à elle vit sa vie aux états-unis, se tenant informée de ce qu’il se passe en Europe, on la découvre mieux dans la deuxième partie du roman.

J’ai vraiment adoré cette lecture qui m’a brisée le coeur, m’a révoltée. Au début du roman nous sommes au début de la guerre et c’était difficile de voir l’espoir des personnages, alors qu’en tant que lecteur, nous savons ce qu’il va se passer. Nous savons que les allemands n’épargnerons personne. Puis il y a le quotidien de Kasia à Ravensbrück, c’était dur à lire, c’est si cruel. On plonge vraiment dans un récit dur, on est confronté à ce que l’homme peut faire de pire. Cette époque était effroyable et ce roman nous le rappel, on prend conscience de la chance que nous avons ne pas avoir connu cela.

Ce roman est magnifique et je vous encourage vraiment à le découvrir, vous ferez la rencontre de 2 femmes formidables, la troisième l’est moins mais c’était extrêmement intéressant d’avoir son point de vue, aussi terrible soit-il.

J’ai hésité à vous mettre des photos dans cet article, des images de Ravensbrück, mais finalement je vais plutôt encourager ceux qui le veulent à aller voir sur internet, parce que je pense que ces images sont très violentes et peuvent être traumatisante! Je vous invite également à regarder « Nazi concentration camps » sur Netflix, ce sont des images des camps juste après leur libération, attention, les images sont très très dures, je peux vous assurer que voir tout ça nous remet vite les idées en place.

Cette chronique est très brouillon j’en suis désolée, ce thème me touche beaucoup et m’intéresse énormément. J’espère vous avoir donné envie de découvrir ce roman.

bref2

Un magnifique roman sur la seconde guerre mondiale, le destin tragique de 3 femmes. Je n’ai pas vu passer les 660 pages de ce livre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s