Jusqu’à ce que la mort nous unisse – Karine Giebel

Jusqu’à ce que la mort nous unisse
– Karine Giebel

couv30372858

 

Éditions : Pocket
Auteur : Karine Giebel
Parution : 2011
Pages : 605
Prix : 7.90€
Genre : Thriller
Ma note : 08 / 20

Résumé :

L’Ancolie est une fleur aussi belle que toxique. Belle, à l’image de certains souvenirs. Toxique, à l’image de certains regrets. L’Ancolie, c’est aussi le nom d’un chalet perdu en pleine montagne. C’est là que vit Vincent, un homme seul et meurtri. Rejetant son passé et redoutant son avenir, il préfère vivre dans le présent. Une existence éprise de liberté qu’il consacre entièrement à sa passion pour la montagne et à son métier de guide. Jusqu’au jour où la mort frappe tout près de lui, l’obligeant à sortir de sa tanière. Aux yeux de tous, un tragique accident, une chute mortelle. Seul Vincent est persuadé qu’il s’agit d’un meurtre, que ce n’est pas la montagne qui a tué, et que les vrais coupables doivent payer. Alors, aidé par Servane, une jeune recrue de la gendarmerie avec laquelle il a noué une étrange relation, il se lance dans une quête de vérité. Une quête qui va le conduire sur d’effroyables sentiers, le confronter à ses propres démons. Une quête qui va déterrer un à un des secrets profondément enfouis au coeur de cette paisible vallée, et qui auraient dû le rester à jamais. Car si le mensonge blesse, la vérité peut être fatale…

avis

Jusqu’à maintenant, Karine Giebel était pour moi une valeur sûre. Sauf que ce roman est une grosse déception. Je m’attendais à l’adorer, comme les autres romans que l’auteure. Mais ça n’a pas fonctionné, je vais tenter de vous expliquer pourquoi…

Je ne garde déjà que peu de souvenir de l’intrigue, c’est dire à quelle point ce roman m’a marquée. Je ne vais donc pas vous la résumé. Cet article est plus un court avis qu’une vraie chronique.

Pour commencer je n’ai pas du tout accrochée aux personnages, à aucun ! Ils m’ont surtout énervée. Ils sont clichés, sans profondeur… Déjà ça partait mal. Ensuite il ne se passe rien pendant une grosse partie du livre! Sur plus de 600 pages on aurait facilement pu en enlever au moins 200. C’est beaucoup trop long, le rythme est lent, ça m’a complètement perdue.

On finit tout de même par avancer dans l’intrigue mais l’auteure prend trop de facilités, je n’ai pas été surprise. Les seuls point positifs sont le décors qui est très sympa, l’écriture de Karine Giebel et le dénouement final qui est tout de même très addictif.

J’ai terminé ma lecture en diagonale, j’avais vraiment hâte de terminer ce roman et de passer à autre chose !

bref

Un roman que je ne vous conseil pas, une déception. J’ai l’impression d’avoir perdu mon temps avec cette intrigue que j’ai déjà oubliée. Si vous voulez lire Karine Giebel, je vous conseil « Les murmures de l’ombre » ou « Juste une ombre » que j’ai beaucoup aimés !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s