Le cri – Nicolas Beuglet

Le cri
– Nicolas Beuglet

le cri

Résumé :

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre…
Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?
Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.
Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…
Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !

Lire la suite

Publicités

Une forêt obscure – Fabio M. Mitchelli

Une forêt obscure
– Fabio M. Mitchelli

for.jpg

Mon avis

Je tiens d’abord à remercier les éditions Points pour l’envoi de ce roman ♥

L’auteur s’inspire de faits réels pour l’écriture de son romans et notamment de deux grands criminels ayant sévis au Canada et en Alaska. Vous en avez sans doute entendu parler : Luka Rocco Magnotta et Christian Hansen. Ce livre reste tout de même une fiction.

J’ai beaucoup aimé le début du roman ainsi que la fin, par contre j’ai eu plus de mal avec la partie centrale. J’avais un peu de mal à suivre et à bien comprendre l’intrigue qui me semblait bien trop spectaculaire pour être réaliste.

Ainsi, la première partie sert de mise en place et elle est très bien écrite, nous sommes plongés dans le récit. Ensuite l’histoire se complique un peu. J’avais notamment beaucoup de mal avec un des personnages principaux : Louise Beaulieu, l’enquêtrice Québécoise. C’est sa façon de parler que je n’ai pas apprécié, bien trop vulgaire à mon gout et trop stéréotypé. En revanche je l’ai énormément apprécié dans le dénouement final.

J’ai eu plus d’affinité avec l’enquêtrice américain Carrie Callan et pour sa fille Clara, atteinte d’une maladie rare. Un point fort du récit!

Le roman se lit très bien et assez vite, comme je l’ai déjà dit, l’intrigue était peut-être un peu trop tiré par les cheveux pour moi mais je reconnais qu’elle était très intéressante. Les personnages sont bien travaillés dans l’ensemble, ainsi que les pensées des deux grands criminels mis en scène par l’auteur. A ma grande surprise, j’ai beaucoup apprécié Daniel Singleton bien que son personnage soit assez similaire à celui d’Hannibal Lecter (de Thomas Harris).

Les 100 dernières pages sont très prenante, il est difficile de s’arrêter tant le suspens est insoutenable, la vérité que l’on voit se dessiner est à peine envisageable et j’ai eu énormément de peine pour certains personnages.

En bref

Malgré quelques détails qui m’ont dérangés, j’ai apprécié cette lecture qui offre une belle intrigue et des personnages très intéressants!

La mémoire des morts – Eric Berg

La mémoire des morts
– Eric Berg

mm mort

Résumé :

Sortie de l’hôpital partiellement amnésique, une jeune femme retourne sur les lieux de son accident. Sa sœur y a perdu la vie à ses côtés.
Sur cette petite île de la Baltique, paradis perdu de leur adolescence, elle mène l’enquête, retrouve un à un ses amis et cherche à reconstituer la bande, le clan des sept. Ils ont changé, vieilli. Et à remuer l’écume des amours enfantines, les souvenirs remontent. Tout ce qu’on a enfoui. Tout ce qu’on aurait dû oublier. La mémoire des morts.

Lire la suite

Zone 52 – Suzanne Stock

Zone 52
– Suzanne Stock

Sans titre 2

Résumé :

Chicago, gare Millenium. Victime d’une agression qui tourne mal, Melissa Stacker, étudiante en médecine sans histoires, se retrouve projetée sur les rails. Elle réchappe miraculeusement à cet effroyable accident. Pourtant, le cauchemar ne fait que commencer : de mystérieux inconnus, intrigués par sa survie, se lancent à ses trousses et ne reculent devant rien pour la capturer. Melissa est-elle vraiment celle qu’on croit ? Et si sa vie n’était qu’un monstrueux mensonge ? Un mensonge destiné à cacher un secret dépassant l’entendement. Le secret de la Zone 52.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Points pour l’envoi de ce roman et pour leur confiance.

Voilà un excellent thriller et qui, en plus, est original!

Nous allons suivre Mélissa, une jeune femme qui en plus de son travail de serveuse est étudiante en médecine. Elle mène une vie tranquille jusqu’à ce qu’elle se fasse agresser. Mélissa frôle la mort, elle survit d’une façon très étrange. A ce moment j’ai vraiment eu peur de la tournure qu’allait prendre l’intrigue. J’avais peur d’être déçue. Mais au final je suis vraiment séduite par ce thriller!

Mélissa va voir sa vie basculer complètement, une agence para-gouvernementale est impliquée. Je ne peux pas vous en dire plus. L’intrigue prend vraiment un tournant intéressant, une traque est lancée et rien n’arrêtera les agents de cette mystérieuse agence.

Les deux personnages principaux sont attachants, Thomas est un agent travaillant dans la mystérieuse zone 52. J’avais de la difficulté à le cerner au début du récit mais au fil des pages j’ai commencé à beaucoup l’apprécié! Mélissa est elle aussi très attachante, une jeune fille à laquelle on peut facilement s’identifier au début du roman, son histoire m’a touchée.

Suzanne Stock nous livre une formidable intrigue qui nous emporte avec elle dans une traque stressante, petit à petit nous allons comprendre comment les personnages en sont arrivé là et c’est vraiment époustouflant! Le roman est cours (266 pages) mais l’intrigue est bien posée et bien amenée, sans précipitations et sans longueurs. Un très bon thriller qui m’a vraiment surprise!

En bref

Une excellente lecture! Ce roman mérite d’être mis en avant, l’intrigue est absolument géniale, les personnages sont tops, le récit est bien écrit, le rythme parfait! Je suis vraiment contente d’avoir pu le découvrir!

 

Marathon man – William Goldman

Marathon man
– William Goldman

mm

Résumé :

À New York, un accident de voiture tue le frère du Dr Szell, un criminel nazi sur la piste d’un trésor de guerre. Cet accident va bouleverser le quotidien d’un étudiant en histoire, Thomas Levy, dit Babe. Sans qu’il comprenne pourquoi, il est devenu une cible à abattre. Il n’a plus qu’une chose à faire : courir, pour sauver sa peau.

Le roman qui a inspiré le film culte avec Dustin Hoffman et Laurence Olivier

 

Mon avis

Je suis très mitigée à propos de ce livre. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en entamant ma lecture, mais je pensais que le récit serait addictif.

J’ai eu un peu de difficulté avec le début de l’intrigue, je ne comprenais pas vraiment où l’auteur allait m’emmener, quel était le rapport entre les chapitres. Je ne m’attachais pas aux personnages et l’intrigue était très lente à se développer. Bref, je sentais la catastrophe arrivée.

Evidemment tout finit par se recouper d’une façon ou d’une autre et là j’ai commencé à apprécier ma lecture. Bien que pour ma part, je n’ai pas trouvé les personnages attachants. L’auteur a construit une intrigue complexe, qui met du temps à devenir vraiment intéressante à lire mais qui au final et avec du recul est très bien construite.

J’ai particulièrement aimé le fait que le « méchant » soit un criminel nazi, connu pour ses horribles expériences dans les camps de concentration (l’auteur vous explique tout cela dans le roman…). Ici on a vraiment un vrai méchant qu’on peut détester à souhait!

Certains passages du livre sont extrêmement difficiles à lire (pas en terme de complexité mais vous comprendrez en découvrant ces passages lors d’une possible lecture). J’ai été très surprise de me sentir très mal à l’aise, j’avais vraiment du mal avec les scènes de tortures. Parce que oui, il y a quelques scènes de tortures (âmes sensibles s’abstenir).

J’avais beaucoup de mal avec le personnage principal (Thomas) mais par contre j’ai vraiment commencé à l’apprécié à la fin du roman!

En bref

Une lecture nuancée avec un début compliquée et une fin que j’ai beaucoup aimé! Je regarderai sans doute l’adaptation cinématographique prochainement.
Je ne suis pas prête d’oublier le terrible Dr Szell, un personnage cruel qui s’inspire d’un personnage bien réel et c’est là le plus horrible.

Le silence des agneaux – Thomas Harris

Le silence des agneaux
– Thomas Harris

agneaux

Résumé :
Le FBI est mis en échec par un psychopathe qui accumule les meurtres dans le seul but de récupérer leur peau. Lorsqu’il enlève la fille d’un sénateur, les fédéraux confient à la jeune Clarice Starling, encore élève stagiaire, l’inquiétante mission d’interroger le Dr Hannibal Lecter, emprisonné à vie pour meurtres et cannibalisme. L’ancien psychiatre, grâce à ses connaissances sur la psychologie des déviants criminels, reste la seule personne à pouvoir mettre le FBI sur la piste du tueur. Lecter accepte de communiquer avec Clarice mais à la condition qu’elle dévoile ses peurs, ses souvenirs d’enfance. En échange, il va peut-être l’aider à retrouver le tueur…

Lire la suite

La villa rouge – James Patterson

La villa rouge
– James Patterson

villa rouge.jpg

Résumé :

Dans les Hamptons (Long Island), au 7 Ocean Drive, se dresse une impressionnante maison à la façade gothique avec une vue imprenable sur l’océan.
Mais elle est à l’abandon depuis plusieurs années et tombe en décrépitude. On la dit maudite. Il est vrai que la Villa rouge, telle qu’on la surnomme, a été par le passé le théâtre d’une série de meurtres jamais résolus.
Quand un nabab d’Hollywood et sa maîtresse y sont retrouvés sans vie, tous pensent que la malédiction frappe de nouveau.
Jenna Murphy, une ancienne flic de New York, va mener l’enquête. Elle qui, enfant, jouait sur la plage non loin de la maison, voit ressurgir en elle une terreur qu’elle croyait pourtant éteinte…
Mais la Villa rouge n’a sans doute pas encore révélé tous ses mystères… et Jenna pourrait bien en être la prochaine victime.

Lire la suite