Le syndrome du papillon – Maxence Fermine

Le syndrome du papillon
– Maxence Fermine

couv74405901

.

.

Éditions : Michel Lafon
Auteur : Maxence Fermine
Parution : 2016
Pages : 253
Prix : 16.95 €
Genre : Contemporain
Ma note : 10 / 20

.

.

.

Résumé :

Hugo Mars, 17 ans, n’est pas un adolescent comme les autres. Atteint d’un mal étrange, le syndrome du papillon – il est incapable de faire des choix –, il est interné en hôpital psychiatrique après avoir voulu sauter d’une fenêtre du lycée.
Mais la vie est parfois surprenante. Car c’est justement dans cet établissement pourtant réputé difficile qu’il fait la plus belle rencontre de son existence. Celle de Morgane Saint-James, une jeune fille aux cheveux roux et aux yeux verts perçants, gothique et lunaire, qui ne s’intéresse qu’aux génies.
Hugo tombe aussitôt sous son charme et, grâce à sa compagnie, reprend peu à peu goût à la vie.
Mais un jour la jeune fille quitte l’hôpital sans laisser d’adresse, et Hugo décide de la retrouver coûte que coûte. S’ensuit alors une folle odyssée dans Paris, à la recherche de cette fleur sauvage qui a su apprivoiser son cœur.

avis

Je remercie Livraddict et les éditions Michel Lafon pour l’envoi de ce roman ♥

Je me sens assez mal en rédigeant cette chronique puisque cette lecture est une belle déception. Ça arrive à tous les lecteurs mais c’est toujours embêtant surtout dans le cadre d’un partenariat mais je suis honnête et je n’allais pas vous mentir.

Alors, nous voilà dans un hôpital psychiatrique où séjourne Hugo, un adolescent de 17 ans. Il va nous raconter son histoire et surtout sa rencontre avec Morgane, qui elle aussi est interné dans cet hôpital.

Alors déjà j’ai apprécier le cadre, j’apprécie les romans se déroulant dans des hôpitaux  psychiatrique. C’est probablement le seul point positif que je trouve à ce roman.
L’écriture est simple, peut-être un peu trop d’ailleurs. La façon dont le roman est construit me fait penser à ceux de John Green et notamment à « Qui es-tu Alaska » et « La face cachée de Margo ». L’auteur n’a pas vraiment construit d’intrigue à proprement parlé, j’ai trouvé ce roman assez plat et fade au final. Cela m’attriste parce qu’il y a un réel potentiel avec cette histoire. Deux romans que je n’avais pas du tout aimé.
Je n’ai pas accroché avec le personnage principal, Hugo, ni avec Morgane.

Je ne saurai pas trop vous dire ce qui m’a dérangé chez Hugo, peut-être sa façon de penser, ses réactions et son comportement, je l’ai trouvé très immature pour un garçon de 17 ans. Mais si je détail tout cela je risque de vous spoiler et ce ne serai pas très correct aha.
Les personnages ne sont pas assez détaillés dans ce roman.

Je tiens aussi à dire que c’est le genre de roman qui peut vraiment plaire à des jeunes adolescent ou même des adultes. Il n’est pas du tout prise de tête et l’histoire reste tout de même sympathique. Ce qui m’a freiner c’est vraiment que je n’accrochai pas du tout avec les personnages.

bref

Donc effectivement je n’ai pas aimé ce roman, mais cela reste mon avis et c’est purement subjectif. En tout cas je dois dire que ce roman a des qualités, à commencer par la couverture, le style fluide et simple de l’écriture et l’aspect sans prise de tête du récit.
Je suis désolé de devoir faire une chronique négative mais je pense vraiment que ce roman plaira à beaucoup de personne.

Publicités

2 réflexions sur “Le syndrome du papillon – Maxence Fermine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s