Le pays des ténèbres – Stewart O’Nan

Le pays des ténèbres
– Stewart O’Nan

511v3csr44l-_sx195_

.

.

Éditions : Points
Auteur : Stewart O’Nan
Parution : 2016
Pages : 307
Prix : 7.50 €
Genre : Contemporain
Ma note : 16 / 20

.

.

Résumé :

La nuit d’Halloween, dans une petite bourgade du Connecticut. Cinq adolescents foncent en voiture sur des routes sombres, perdent le contrôle du véhicule qui se fracasse contre un arbre. Un an plus tard, Tim et Kyle, les deux seuls survivants, ne sont plus les mêmes. Kyle n’a jamais récupéré ses facultés motrices et mentales, et Tim ne parvient pas à faire le deuil de ses amis. Obsédé par leur souvenir, il est bien décidé, en cette date anniversaire, à rejoindre ceux avec qui il était lié à la vie à la mort.

Lire la suite

Ca, tome 1 – Stephen King

Ca, tome 1
– Stephen King

couv6145027

.

.

Éditions : Le livre de poche
Auteur : Stephen King
Parution : 1986
Pages : 799
Prix : 8.90 €
Genre : Thriller
Ma note : 14 / 20

.

.

.

.

.

Résumé :

Enfants, dans leur petite ville de Derry, Ben, Eddie, Richie et la petite bande du « Club des ratés », comme ils se désignaient, ont été confrontés à l’horreur absolue : ça, cette chose épouvantable, tapie dans les égouts et capable de déchiqueter vif un garçonnet de six ans…
Vingt-sept ans plus tard, l’appel de l’un d’entre eux les réunit sur les lieux de leur enfance. Car l’horreur, de nouveau, se déchaîne, comme si elle devait de façon cyclique et régulière frapper la petite cité.
Entre le passé et le présent, l’enfance et l’âge adulte, l’oubli des terreurs et leur insoutenable retour, l’auteur de Sac d’os nous convie à un fascinant voyage vers le Mal, avec une de ses œuvres les plus amples et les plus fortes.

avis

J’ai commencé ce roman au milieu du mois de janvier, je n’avais pas le moral et surtout je n’avais pas la tête à lire une romance. C’est sur les conseils de mon libraire que j’ai acheté ce roman.

J’ai mis beaucoup de temps à finir ce livre, j’ai apprécié de retrouver le style si particulier de Stephen King, l’ambiance qu’il met dans ces romans c’est vraiment très spécial.
Par contre certains passages étaient plutôt longs, mais ça aussi c’est typique de l’auteur aha!

Je n’ai pas spécialement frissonné avec cette lecture, je n’ai pas eu particulièrement peur. Aucun cauchemars!
« Ca » est un vrai méchant, dérangeant, malsain, il dépasse de loin les Daleks!

Il y a pas mal de changements d’époque dans le récit, l’auteur alterne les passages où les personnages sont adultes avec ceux où ils sont enfants. J’ai particulièrement aimé le tout début et la fin du roman.
J’ai eu beaucoup de peine à certains moment et j’ai même eu les larmes aux yeux, surement parce que je me suis mise à la place de Bill. Je ne peux pas vous donner la raison aha.

bref

Globalement j’ai passé un bon moment avec cette lecture mais j’aurai aimé qu’il y ai plus d’action, moins d’ellipses temporelles.
Je lirai le deuxième tome mais je ne sais pas quand aha. Je conseil ce roman aux fans de Stephen King, mais attention aux âmes trop sensibles!

C’est lundi, que lisez-vous ? #45

lundi

Il s’agit d’un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant chez Galleane.
On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Lire la suite

Le détour – S.A Bodeen

Le détour
– S.A Bodeen

couv8427853

.

.

Éditions : Michel Lafon
Auteur : S.A Bodeen
Parution : 2016
Pages : 249
Prix : 15.95 €
Genre : Thriller
Ma note : 17 / 20

.

.

.

.

Résumé :

À 17 ans, Livvy Flynn est LA romancière à succès d’une série fantastique pour adolescents.
Un jour comme les autres, elle prend sa voiture pour se rendre à un atelier d’écriture loin de chez elle.
Mais il suffit d’une mauvaise indication du GPS, d’une seconde d’inattention sur une route cabossée, et c’est l’accident…
Lorsqu’elle reprend conscience, Livvy découvre avec horreur qu’elle est emprisonnée dans la cave d’une ferme, au milieu de nulle part. Ses ravisseuses, une mère et sa fille désaxée, lui en veulent pour une raison qu’elle ignore.
Livvy comprend vite qu’elle a peu de temps pour sortir de ce piège fatal.

avis

Je remercie chaleureusement les éditions Michel Lafon et le site Livraddict pour l’envoi de ce roman ♥

J’ai tout de suite été attirée par la couverture et surtout par le résumé de ce thriller! En commençant ma lecture, j’ai été séduite par le style de l’auteure. Ce roman se lit vraiment très bien.

Par contre j’ai été plus qu’agacée par l’héroïne : Livvy. A 17 ans, elle est déjà une auteure célèbre. Elle est vraiment imbue d’elle-même et très prétentieuse. C’est franchement très énervant, elle se prend pour une reine, pour la meilleure. Elle joue vraiment de sa célébrité, beaucoup trop. Mais je pense bien que c’était purement volontaire de la part de l’auteure!

J’avais lu plein de commentaires plutôt négatifs au sujet de ce roman, pourtant j’ai vraiment aimé l’histoire et l’intrigue, que j’ai trouvé bien tournée. Alors oui, quelques éléments étaient prévisibles mais certains ne l’étaient pas du tout!
Livvy devient attachante malgré son coté prétentieuse. A la fin du roman je l’appréciait presque aha.

Donc, au début du roman, Livvy a un accident de voiture, et elle se retrouve enfermée dans un sous-sol. On se croirait dans Misery!
Elle va subir des sévices corporels mais surtout psychologiques.

Les deux ravisseuses sont juste détestables, surtout la fille. Sa mère, ça peut encore aller aha. Reste à savoir pourquoi elles veulent temps de mal à la jeune Livvy…

Ce roman est surtout très très addictif, je l’ai dévoré en quelques jours alors que j’avais peu de temps pour lire! Pour ce qui est de la fin, je suis assez déconcertée x)

bref

Un excellent thriller qui ne vous laissera pas indifférents. Une histoire bien menée, un récit simple et efficace, une héroïne qu’on aime et qu’on déteste en même temps.
Personnellement je suis ravie de cette lecture et je le conseil à tous, en particuliers en adolescents et jeunes adultes!

Le pic à glace – Philippe Candeloro

Le pic à glace
– Philippe Candeloro

couv59008345

.

.

Éditions : L’Archipel
Auteur : Philippe Candeloro
Parution : 2016
Pages : 294
Prix : 18 €
Genre : Suspense / Policier
Ma note : 14 / 20

.

.

.

.

Résumé :

L’Eispickel, un hôtel isolé au milieu des montagnes suisses, non loin de Davos. Dehors, une violente tempête. Ici, on a l’habitude des intempéries. Ce qui est plus rare, c’est de découvrir un corps dans la neige, au pied des télécabines, le crâne défoncé par un piolet. A plus forte raison si ce crâne est celui de Gustave Leroy, le patron du patinage français.
Commis en plein congrès de la Fédération mondiale, réunie à huis clos pour élire son nouveau président, ce crime secoue le petit monde très fermé des sports de glace. Car Leroy visait le poste. Qui gênait-il ? Que savait-il ?
En attendant la police, Lorena, responsable de la sécurité, mène l’enquête. Elle sait que la victime était haïe du milieu. Ses soupçons s’orientent aussitôt vers Norton, ex-star du patin, lui aussi en lice pour la présidence. Et son amant, accessoirement. Mais le protecteur de Lorena, l’omnipotent Pharaon, candidat à sa propre succession est-il bien hors de cause ?
A l’Eispisckel, le soir du crime, des langues se délient. Des rumeurs refont surface. Décidément, l’univers du patinage international a peu à voir avec le strass et les paillettes d’Holiday on Ice. Ses méthodes feraient plutôt penser à la mafia. Avec ses figures imposées. Et surtout ses programmes libres…

avis

Un énorme merci à l’agence L&P conseils ainsi qu’aux éditions de l’Archipel pour l’envoi de ce roman!

J’avais hâte de découvrir le style d’écriture de Philippe Candeloro, que j’apprécie beaucoup.
Nous sommes plongés au sein de l’élection du futur président de la fédération mondiale de patinage. Le poste est convoité, les participants sont sans scrupules.
Lorena est chargée de la sécurité, elle travail pour le président actuel : Pharaon. J’ai bien accrochée avec Lorena et Norton (un ex-patineur qui lui aussi vise le poste de président). En revanche je n’ai pas du tout aimer les autres personnages, et je pense que c’était purement volontaire de la part de l’auteur!

J’ai été conquise par le style léger de l’auteur, en revanche j’étais perdu dans le récit à cause des trop nombreux voyages dans le temps. J’avais du mal à savoir où on en étais.
C’est un roman qui peut se lire rapidement et qui comblera aisément une longue soirée d’hiver.

Le dénouement final n’est pas très surprenant mais bien tourné. J’ai apprécier pouvoir assister aux nombreuses manipulations. Ce roman est une fiction mais je suis persuadé que l’on retrouve bon nombre des éléments de l’intrigue dans la réalité (pas uniquement dans le patinage d’ailleurs).

Philippe Candeloro dénonce quelque chose dans ce roman, c’est ce que j’ai ressentie en tout cas. La corruption est un vrai fléau dans notre société.

bref

Un bon roman qui se lit rapidement mais de trop nombreux voyage dans le temps m’ont empêchée de l’apprécier à sa juste valeur.
Je suis agréablement surprise par le style d’écriture de Philippe Candeloro. Je suis ravie d’avoir pu découvrir ce roman!
Au passage, la couverture est vraiment jolie!