L’homme-feu de Joe Hill

L’homme-feu 
– Joe Hill

couv52787194

 

 

Éditions : Livre de Poche
Auteur : Joe Hill
Parution : 2018
Pages : 982
Prix : 10.20 €
Genre : Thriller
Ma note : 17 / 20

 

 

Résumé :

Personne ne sait exactement quand et où cela a commencé.
Sur le corps des hommes et des femmes de magnifiques tatouages apparaissent et brûlent plus ou moins violemment les individus qui les portent… Boston, Détroit, Seattle… sont frappés. Il n’existe pas d’antidote.
Harper est une infirmière merveilleusement bienveillante. Le même jour, elle découvre qu’elle est enceinte et qu’elle est touchée par le virus. Paniqué son mari fuit.
Et dans ce monde en ruines où des micros sociétés se créent et des milices d’exterminations traquent les malades, Harper va rencontrer l’Homme-feu capable de contrôler le feu intérieur qui consume les humains. Ensemble, ils vont tenter de sauver une société terrorisée où chacun est prêt au pire pour tenter de survivre.
Une fresque aussi profonde que fascinante sur l’homme face à ses peurs vertigineuses et à sa puissance de vie.

Mon avis

Avec « L’homme-feu », Joe Hill nous plonge dans une ambiance post-apocalyptique : Harper est une infirmière dévouée, quand les premiers cas se déclare, elle aide au mieux les patients. En effet, un étrange virus provoque la mort par combustion spontanée, un vrai cauchemars! Pourtant il se répand à une vitesse incroyable sans que l’on sache vraiment qu’elle est son mode de transmission… De plus, Harper apprend qu’elle est enceinte et également qu’elle est contaminée, ses jours sont comptés… Un détail à soulever : le résumé est incorrect puisqu’on nous dit que le mari d’Harper va l’abandonner et s’enfuir alors que c’est tout l’inverse! Non seulement il ne s’enfuit pas mais en plus, il pourchasse sa femme dans le but de la tuer! Harper doit donc fuir pour sauver sa vie et celle du bébé. Elle espère avoir assez de temps pour le mettre au monde avant de brûler vive…

L’intrigue est donc très intéressante et nous sommes de suite plongé au cœur du récit! Le rythme est rapide, l’auteur ne nous épargne pas et il épargne encore moins ses personnages… Avec un style rappelant celui d’un certain Stephen King. Harper va évidemment faire des rencontres, bonnes et mauvaises… L’auteur suit un schéma très classique certes, mais c’est bien fait et personnellement, c’est exactement le genre d’histoire dont je raffole!

Les personnages sont un point fort de ce livre, ils sont pour la plupart réalistes avec une psychologie bien développée. Harper est particulièrement attachante. Certains personnages sont là pour être détestés et c’est parfaitement exécuté! Je me suis particulièrement attachée à Renée qu’Harper rencontre au tout début du récit dans l’hôpital où elle travail et pour Nick, un petit garçon qu’elle va soigner au début du roman.

Comme mentionné précédemment, l’écriture m’a beaucoup fait penser au style de S. King. En tout cas le roman se lit rapidement, les pages se tournent toutes seules.

J’ai donc beaucoup aimé cette lecture malgré quelques petites longueur (mais après tout, le livre fait presque 1000 pages). J’ai également été un peu perdue à certains moment du récit mais j’ai rapidement repris le rythme et au final j’ai énormément aimé les derniers chapitres!

En bref

Je vous recommande chaudement ce roman ! Très belle découverte, un roman post-apocalyptique comme je les aime!

Je remercie chaleureusement les éditions Livre de Poche pour l’envoi de ce roman ♥

logo-livre-de-poche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s