Le jour des cendres – JC Grangé

Le jour des cendres
– JC Grangé

couv27382579

 

Éditions : Albin Michel
Auteur : JC Grangé
Parution : 2020
Pages : 366
Prix : 21.90 €
Genre : Thriller
Ma note : 14 / 20

Résumé :

Pierre Niémans, de l’office central des crimes de sang, et son adjointe Ivana Bogdanovitch sont envoyés en Alsace pour une nouvelle enquête. Un homicide a eu lieu au sein d’une communauté religieuse qui vit, sur le modèle des anabaptistes, de ses exploitations agricoles, et notamment de son prestigieux vignoble. Le corps d’un des principaux responsables a été retrouvé sous les décombres d’une église en pleine réfection. Tout porte à croire qu’il s’agit d’un meurtre. Cependant l’autopsie a été pratiquée à la va-vite, l’église n’a pas été mise sous scellés et une fresque importante a disparu. Mais où trouver le coupable ? Est-ce une vengeance, un règlement de compte, ou la dissimulation d’un terrifiant secret ?

Mon avis :

Je tiens à remercier les éditions Albin Michel pour l’envoi de ce service presse

Le jour des cendres est la suite de La dernière chasse et c’est aussi l’adaptation d’un épisode (ou d’un double épisode je ne sais plus) de la série Les rivières pourpres (Netflix). Si vous avez regardé la série, ce roman ne vous apportera rien de nouveau malheureusement. Mais si, comme moi, vous n’avez pas vu la série, vous découvrez totalement l’intrigue. Vous pouvez très bien lire ce roman sans avoir lu les tomes précédents.

Dans ce roman nous retrouvons Niémans et sa coéquipière Ivana. Ils sont appelé pour enquêter sur la mort mystérieuse d’un homme. Meurtre ou simple accident ? Nous allons tenter de comprendre ce qu’il s’est passé. Nous sommes en Alsace, en pleine vendanges tardives. J’ai adoré me retrouver au milieu des vignes, un univers que je connais bien en tant que fille de vigneron. Mais ici, l’ambiance pendant ces vendanges n’a rien à voir avec ce que j’ai connu. Nous sommes au sein d’une communauté bien particulière, avec ses propres normes, ses propres règles. J’aurais d’ailleurs aimé être plus en immersion au sein de cette communauté, en savoir plus sur eux.

Une ambiance étrange qui nous suit pendant toute notre lecture. Pourtant, plusieurs choses m’ont empêchés de bien apprécier ma lecture. Tout d’abord l’intrigue, qui met du temps à avancer, j’avais l’impression de faire du surplace. Ensuite le personnage principal, Niémans, m’a profondément agacé. C’est surement purement volontaire de la part de l’auteur, mais à la fin je n’en pouvais plus. Ca m’a beaucoup dérangé. Niémans est tout bonnement insupportable. Je n’ai pas du tout aimé les chapitres du point de vue de Niémans. Par contre, j’ai bien apprécié Ivana, qui a un caractère très prononcé mais qui reste bien plus agréable et appréciable que Niémans.

Le final rattrape un peu le début trop lent, des révélations qui ne m’ont pas énormément surprise mais qui m’ont tout de même glacé. On plonge dans l’horreur, dans l’impensable, mais c’était trop survolé, pas assez travaillé pour que cela me happe totalement.

En bref : 

Une bonne lecture, sans plus, un début un peu décevant, la fin relève le niveau. Je le conseil particulièrement aux personnes qui n’ont pas vu la série.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s